À propos de l’article

Information sur l'auteur

Le SDIS Réunion est une pétaudière !

Foin de tergiversations ….. Il faut appeler un chat : un chat !!!! Et les dernières déclarations des élus du Conseil Général ont fait déborder la coupe de votre serviteur !!!!

Comme toujours, quelques précisions : je ne suis pas pompier, ni technicien de la lutte anti-incendie. J’ai fait quelques recherches, recueillis quelques infos et témoignages c’est tout. Si des erreurs grossières ou des contre vérités sont écrites ici vous êtes tout à fait libre de les signaler !! De plus, je ne suis pas non plus un proche des acteurs de ce dossier et encore moins des élus du Conseil Général (que ce soit de la majorité, ou de l’opposition). Non, juste un citoyen qui en a marre d’être pris pour une truffe.

Un petit rappel tout d’abord. L’incendie du Maïdo de l’an passé, a donné lieu à plusieurs rapports dont les moins virulents ont été publiés dans la presse locale. Il existe néanmoins, des « éléments de réflexion supplémentaires » qui ont été réservés à un « usage » interne. Si les rapports officiels pointaient des insuffisances en terme d’équipements et de prévention dans la protection du massif, il existe d’autre éléments.

Premièrement, lors du dépôt du dossier de création du Parc National, la mauvaise préparation en terme de lutte conte les incendies, avait été pointé du doigt. Les élus locaux s’étaient engagé à y travailler …. Quid de ces engagements ? Il n’y a qu’à relire les délibérés des conseils municipaux qui ont évoqué ces questions pour s’écrouler de rire (jaune) lorsque que ces mêmes élus crient à l’abandon par la métropole !!! Qu’ont-ils fait eux lorsque des décisions étaient de leur ressort ? Rien !!!! Idem pour le Conseil Général.

Plus inquiétant sont les éléments qui pointent en direction du fonctionnement du SDIS. Si les dégâts ont été aussi importants l’an passé (que dire de cette année ???) c’est également en raison du comportement des troupes !! Pas motivés, sous entrainés, sous formés, il est même dit qu’une part non négligeable des effectifs ne répondent plus aux critères physiques minima nécessaires pour exercer leur métier. A mots couverts on parle même de surpoids et d’un manque criant de pratique de l’effort physique !!!!

Que dire des incidents sur St. Denis, dans des immeubles de la SHLMR ou encore à la galerie Leclerc, où les troupes à pieds ont été difficillement capables d’appliquer les protocoles techniques en vigueur pour ce type d’incendies et ce type de bâtiment ? Je ne voudrais pas résider dans le quartier Vauban où travailler à la « Tour » Cadjee …..

Que dire encore de ces fautes répétées sur St. Leu où les équipes du SDIS sont incapables de faire face correctement à des incidents mineurs de plongée (j’ai moi-même été témoin d’une incompétence qui aurait pu couter la vie à une plongeuse si un moniteur, Brevet d’État lui, ne s’en était pas mêlé ) ? Alors là oui pour faire le Zazou sur un Jet-Ski et bomber le torse sur les quais devant les jeunes filles, là il y a du monde, mais pour faire correctement son boulot ; c’est autre chose !!!!!

Je ne sais si ce manque visiblement criant de formation et de maintien en forme est du à un laxisme de la hiérarchie où à une tendance des équipes, mais visiblement le problème devient criant !!

Le SDIS Réunion est un des plus richement doté de France : véhicules neufs, casernes soient flambant neuves soient rénovées (pour la plus part) ; ce n’est donc pas là que se situe le problème….

Autre constat ; lorsque le SDIS Réunion cherche à recruter de nouveaux cadres, il fait un appel national, c’est la règle. Et bien parmi les troupes de métropole, avec pami elles des experts de la lutte contre les feux de forêts, personne ne veut prendre de poste à responsabilité ici. Le commandant actuel était en 4ème position avant sa nomination, les trois autres ont refusés …… Pourquoi ces refus : le caractère ingérable des équipes et l’impossibilité de travailler avec les élus !! C’est en tout cas ce qui se dit très clairement parmi les troupes de pompiers et celles de la Sécurité Civile.

Les élus parlons-en !! Que dire de ce dernier courrier demandant la démission du commandant du SDIS 974 ??? Que dire de cette prétention de ces « élus » à vouloir diriger un service d’incendie pour lequel ils n’ont strictement aucune compétence ????? Qu’ils y voient un intérêt en terme d’embauche de pompiers dans leurs cercles proches, ça tout le monde l’a bien compris !!!!! Mais de là à prétendre avoir le droit de …… c’est proprement époustouflant !!!!!

Enfin et pour en finir, je crois, en tant que citoyen, que tout peut se résumer à cette interview d’un pompier lors des incendies du Maïdo de cette année. Alors que toutes les troupes sont engagées sur le front du Parc National, des abrutis allument des feux dans les bas. Le long de la route national, un pompier dirige mollement sa lance sur un minuscule tas d’herbes sèches en combustion …… Le « journaliste » lui demande s’il n’est pas trop fatigué ….. Le pompier répond, que cela fait presque 24h qu’il est en alerte et plusieurs heures sur le terrain … MAIS heureusement il va avoir ses 48h de récup d’ici quelques minutes ……

Les bras m’en tombent !!!!!!

Pompier est un métier extrêmement noble. Ils méritent tous les jours notre respect et notre admiration, oui, oui, notre admiration. Mais c’est un métier exigeant, qui nécessite certains sacrifices, que ceux qui s’engagent ont CHOISI de faire. Si on ne voit plus ce métier que comme un revenu qui tombe systématiquement, avec des horaires fixes, avec des primes et des jours de repos, entrecoupés de barbecues dans la cour de la caserne, là je crois qu’il faut sérieusement se remettre en cause et remettre en cause son engagement auprès de la communauté !!!! Et en tout état de cause, si cette remise en cause ne peut être faite de manière individuelle, c’est pour le moins le rôle de la hiérarchie et des pouvoirs public, et en dernier ressort celui des citoyens.

Publicités

Tags:, , , , ,

2 Commentaires le “Le SDIS Réunion est une pétaudière !”

  1. Elie LEAR 24 juillet 2013 à 19:02 #

    Au SDIS 974 , je dis qu’il y a un manque de respect et de reconnaissance envers les anciens , il y a des Sapeurs Pompiers Permanents qui ont été recrutés afin de faire le métier de Sapeurs Pompiers Professionnels à temps complet sans avoir des primes , ils travaillaient avec le cœur , afin de venir en aide à la population de leurs communes.
    Et aujourd’hui les acteurs du SDIS d’en fout de ses personnes et de leurs enfants qui ont connus leurs parents pompiers

    • Abominablog 12 août 2013 à 17:32 #

      Je publie votre commentaire même si je ne suis pas d’accord avec le caractère paternaliste d’une soi-disante reconnaissance qui se transmettrait d’une génération de pompiers à une autre !! :o)
      Pour ce que j’en sais, la désorganisation du SDIS est autant le fait des instances de gouvernance (le Conseil Général), que de celui du corps des officiers mais aussi de celui des syndicats et des ‘simples’ pompiers de base…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :