À propos de l’article

Information sur l'auteur

Indescence ? [MàJ du 26/08/11]

En premier lieu, un préliminaire ….

Toutes les informations qui vont être relatées ici sont en cours de vérification. Elles sont donc au stade d’hypothèses (enfin pour ce qui est des derniers évènements)……

Ensuite, pour une plus grande transparence du propos, je tiens à préciser que j’ai une dent contre ce monsieur. A la fois basée sur des faits, sur des oppositions professionnelles et morales, cette ‘carie’ est aussi faite d’irrationnel ; j’en assume la pleine et entière contradiction.

Tout d’abord, retournons au pays de fort fort lointain, il y a 30 ans. À l’époque on parlait couramment des 30 familles. Gros blancs, zoreilles, créoles, chinois, zarabes, malabares, tous présents, tous contents et tous jamais rassasiés. Et notre économie, enfin ce qui en tenait lieu, telle une carriole de l’ancien temps se disloquait sur les pavés des mauvaises routes ….. Tout n’était que prébende, corruption, réseaux sous terrains, subventions, affinités culturelles et cultuelles. Puis vint la croissance économique, rapide, fulgurante. Transformant en profondeur notre société ; nos trente glorieuses à nous ….. Tout devint si rapide et si incontrôlable que beaucoup de ceux qui régnaient sur notre petit caillou passèrent la main, de gré ou de force. Même parmi les voraces on ne se fait pas de cadeau !!!!. On assista, comme partout dans le monde quand une telle évolution, et son corolaire social se font jour, à une meilleure répartition économique. De 30 on passa à 40 voir 50 !!!!!

Parmi ces grands intérêts, des marchands firent leur apparition. Surfant sur l’appétit des habitants du petit caillou, leur fortune (pas toujours domiciliée localement, surtout ces dernières années …) s’accrut très rapidement et leur pouvoir fit de même…. Mais une vieille arrière-garde industrielle fit de la résistance (et c’est là qu’entre en scène le dramatis personna de notre histoire) en l’occurrence celle de la canne à sucre et de sa transformation. Si notre pays de fort fort lointain était un royaume, l’industrie cannière en serait sans aucun doute le bras armé de Dieu !!!

Issu de cette technocratie de la République méritante, il fit effectivement son entrée comme V.A.T. et effectivement dans une structure chargée, entre autres, d’aménagement social et d’urbanisme ; même s’il y a trente ans, l’urbanisme ….. l’aménagement social ….. Enfin bref !! Mais il comprit grâce à la fréquentation de ses mentors (parmi les personnalités les plus ‘remarquables’ de notre cher pays) et grâce à son intelligence, car intelligent il l’est le bougre, qu’une chose comptait plus que tout sur un caillou : le sol, la propriété foncière. Qui possède la Terre possède le Ciel, comme on dit de par chez moi !!!! Ses origines paysannes (ce qui est un compliment pour moi, sauf quand on s’y réfère systématiquement y compris dans sa tenue vestimentaire et dans sa manière de sortir son couteau de poche au restaurant ….) l’ont confirmé dans cette approche. Et à l’époque qui possédait la terre de par chez nous ??? Les groupes sucriers !!!!

Il y fit donc le plus clair de sa carrière. Mais surtout il construisit patiemment ses réseaux. Malin, très malin, cultivé (ou tout du moins ayant l’extrême talent de se faire passer comme tel auprès d’un auditoire …. comment dire ….. bien moins outillé en la matière ?? Oui disons comme ça ….), sachant flatter qui de droit et sachant, et c’est certes un grand talent, très bien lire en autrui ce qu’il pourrait lui soutirer quand le jour serait venu.
Mais son plus grand talent a été celui d’avancer masqué. Très bon orateur, sachant se montrer humble (faussement ?) par moment, s’enquérant de culture et de musique, ne se laissant que peu aller à des frivolités mondaines et blingblinesques, il fut longtemps auréolé d’une notoriété grandissante et d’une réputation de grande intégrité…… Sauf que la réalité, les piliers de ce qui forme notre structure personnelle, finissent toujours par se révéler au grand jour…. un jour ou l’autre !!!!

Ses talents de manager tout d’abord…..Son indéniable talent à faire passer pour de l’empathie et un vrai intérêt pour ce que vous êtes, son insatiable soif de pouvoir et sa chevillée certitude d’être tellement supérieur à vous, lui ont longtemps permis d’apparaitre comme un être à part dans le landerneau économique de notre caillou. Sa réputation de manager alla de pair …. Sauf que …. Comment vous expliquer ….??? …. Lorsqu’un salarié qui n’a été habitué qu’au mépris le plus obscène croise un tel ‘patron’, c’est la révélation, l’abscisse et l’ordonnée, l’alpha et l’oméga …. Sauf que ….. Lorsqu’un salarié qui a eu la chance de travailler ailleurs, d’être formé, d’avoir acquis de l’expérience et des diplômes croise un tel personnage, il se croit revenu au temps des maitres de forges !!!! Au fur à mesure que ses collaborateurs montaient en compétences, la statue du commandeur s’effritait !!! Le verni craquait …. L’une des plus belle démonstration en fut donnée récemment lors du rachat du groupe Quartier Français par son actuel proxénète …. Certains propos de collaborateurs de l’usine du Goll, pourraient valoir quelques condamnations s’ils étaient reproduits ici …..

Et puis surtout dernièrement, son intégrité fut, enfin, remise en cause. Et cela concerne tout particulièrement ses futurs collaborateurs de la SHLMR ….. Pendant des années, présent dans beaucoup d’instances décisionnelles et consultatives, ce monsieur fit le jeu de son employeur (aujourd’hui nommé Groupe Téréos). Qui peut le lui reprocher ? Le chien va là où son estomac va !!! Il défendit donc pied à pied le socle de l’industrie du sucre : les terres agricoles (pas leur qualité, non, leur quantité). Pour surtout que jamais au grand jamais la question de la canne ne soit posée. Là où le bât blesse (et c’est là où je veux en venir) c’est qu’en même temps, les lauriers glanés çà et là par ce janus de l’hémisphère sud, l’avait mis à la tête de nombreuses institutions : recherche sur la canne, développement économique, conseil économique, commissions, négociations avec l’état…. Et durant toutes ces années, parmi tous ces pouvoirs, lequel d’entre eux croyez-vous qu’il servit avec beaucoup de zèle : aucun si ce n’est celui de son employeur le plus rémunérateur (quoi que de plus normal dans le fond ? Encore faut-il ne pas se draper dans la toge de l’intégrité et s’ériger en donneur de leçons !!!!). À chaque fois qu’un arbitrage, enfin en tout cas ceux auxquels j’ai assisté en personne, devait être rendu sur la répartition foncière entre du logement social, du foncier économique et des terrains à vocation agricole (à 90% cannière), lequel, d’après-vous, était défendu par ce personnage (et pire que tout, même s’il était présent au titre d’une autre fonction que celle de directeur de la sucrerie de Bois-Rouge !!!) ???? La canne bien sûr, et le SUCRE. Il serait bon que certains élus de l’Est par exemple se remémorent certaines réunions …..

Avoir lutté des années contre ‘l’emprise’ du foncier à vocation de logement social au profit du sucre et se retrouver aujourd’hui à la tête du premier opérateur du secteur, voilà une parabole qui ne manque pas …. de sel  !!!!!!

Le salaire maintenant …….. Ce n’est même pas le montant qui me choque le plus….. C’est, si l’information se révèle exacte, que quelqu’un se prévale d’un tel salaire …. Au nom de quoi ? Ne serait-ce pas là la mise en lumière la plus éclatante de la suffisance de cette personne, de cette féroce propension qu’elle a, à se croire bien née ? Le monde des affaires regorge de telles coquilles moralement vides, mais peu ont le pervers talent de se faire passer pour des saints !!!! Je préfère encore un arriviste qui assume à un faux serviteur du bien commun !!!!

Mais, et pour finir, tout sent terriblement mauvais dans cette histoire : l’éviction de l’ancienne directrice, le rôle trouble du futur ancien président du conseil, la ‘procédure de recrutement’ (quelqu’un pourrait-il en donner le prix ????), la personnalité du futur directeur, ses comportements passés (on juge aux actes) et ses exigences, supposées, salariales et enfin cerise magnifique sur le gâteau, la personne envisagée pour devenir président du conseil en 2012 (rassurez moi, il sera bénévole ???).

Et je vous le dis, cela sent les égouts de notre petite société insulaire, de ce monde qui vit en dehors du temps, puissants comme misérables, où nos liens sociaux reposent sur des marécages et notre avenir sur du sable. Tout ici illustre la puanteur qui sort de notre sol, de cette terre hier si rude et qui aujourd’hui est pillée et salie par nous tous ….. certains un peu plus que d’autres. Par notre acceptation, notre soumission à de tels comportements, à de tels individus nous portons nous aussi, hélas, une grande part de responsabilité. J’ai honte, honte pour moi, honte pour mes enfants, honte pour vous M Moser.

NB : comme ce personnage a longtemps été qualifié de ‘meilleur d’entre nous’, je ne peux que vous renvoyer aux premiers mots de la vidéo d’Etienne Chouard (https://abominablog.wordpress.com/2011/08/04/de-la-democratie-et-du-tirage-au-sort/), sur la question de l’opposition entre démocratie et oligarchie et sur la question de l’élection et donc du choix du … meilleur candidat …..

[MAJ du 22/08/11] : comme je l’indiquais, la question du niveau de salaire qui fait tant débat n’était qu’une hypothèse …. Pour le reste de mes propos je maintiens et signe….. Je voudrais revenir sur cette question puisqu’il semble que l’affaire soit un peu plus complexe….

Le recrutement d’abord : il est clair que la procédure est bidon, le choix de JFM était entériné de longue date.

Les fuites sur le salaire … En, fait il semble que la SHLMR soit le siège d’une intense guerre qui concerne principalement le patronat réunionnais (car pour quelques temps encore – avant une réforme nationale – qui contrôle le 1% logement patronal, contrôle quasiment de fait la SHLMR). Sous l’ère Caillé, ce dernier a donc procédé à l’éviction de l’ancien président pour d’obscures raisons de lutte de pouvoir (il ne faut pas oublier que pour la plus part tous ces beaux messieurs se connaissent depuis la maternelle … Ça en laisse du temps pour se trouver des points de friction !!!!), en le remplaçant par M Chatel. Or l’ancienne directrice a un lien de parenté très proche avec cet ancien président … Son éviction ne faisait donc pas un pli, et ce fut fait il y a quelques mois. Ce n’est donc qu’une vulgaire (oui vulgaire) lutte de clan et pour le moment c’est le clan Caillé qui l’emporte avec sans aucun doute des objectifs liés à ses propres possessions foncières. Et dans cette guerre, tous les coups sont permis y compris le fuitage de chiffres de salaire plus ou moins farfelus ; il semblerait en effet que JFM se soit vu proposé le même salaire que sa devancière … Et cela pourrait être l’œuvre d’un des membres du conseil d’administration fidèle de l’ère pré-Caillé qui aurait trouvé là un bon moyen de se venger (ou tout du moins de savonner proprement la planche du nouveau venu …).

Maintenant à dire que JFM aurait demandé plus, il aurait fallu être là à ce moment là.

Je me devais donc de rectifier et de vous présenter cette nouvelle hypothèse.

[23/08/11] : HI Hi Hi !!! Petite fierté mal placée : Zinfos, par sa plume la plus connue, confirme ce que je vous annonçais dès hier !!!!!! J’ai les chevilles qui n’en peuvent plus !!!! Bon bien sûr il ajoute également de nouveau éléments, forts intéressants, auxquels moi je n’avais pas accès. Chapeau bas, m’enfin lui c’est son métier :o) C’est ici : http://www.zinfos974.com/SHLMR-Jean-Francois-Moser-ne-touchera-que-16-000-par-mois_a31509.html

[25/08/11] :  Il semble que la vraie question soit celle de la place que tienne JFM dans le tissu économique local. A la tête de différentes structures sectorielle, professionnelle ou consultative, il est un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics. Et un atout maître dans le jeu de cartes du patronat local. Il semble donc que ce poste à la tête de la SHLMR, soit une sorte de rémunération pour services rendus (car ces fameux mandats qu’il occupe le sont à titre plutôt bénévole). Maintenant c’est aux bailleurs de fonds, dont certains sont publics (comme les mairies de Saint-Denis ou de Saint-Pierre), de savoir si ils sont dans leur rôle en rémunérant une personne pour le compte du Médef ????? !!!! Et visiblement, cela pose problème (à moins que cela ne soit pour les raisons évoquées un peu plus haut), puisque le conseil de ce jour a décidé …. de ne rien décider quand à la nomination de JFM au poste de directeur, et donc quand à son salaire …. La suite pour une prochaine fois :o)

[26/08/11] : ben ça y est c’est fait !! JFM est officiellement nommé. Je vous laisse lire le communiqué officiel distribué par les services du président de la SHLMR, à la sortie de cette réunion du conseil d’administration, conseil tenu dans un lieu secret … Bonjour les symboles !!!!! http://www.zinfos974.com/Jean-Francois-Moser-nomme-directeur-general-de-la-SHLMR-_a31600.html

Publicités

Tags:, , , , ,

5 Commentaires le “Indescence ? [MàJ du 26/08/11]”

  1. secret 20 août 2011 à 18:25 #

    Moi non plus je n’apprécie pas ce monsieur.
    C’est un imposteur notoire.
    Il n’a jamais rien fait pour la Réunion. Il a seulement du talent pour laisser croire qu’il agit dans l’intérêt général mais en réalité, il sert le club des copains des grandes famille et se sucre au passage.
    Il a un talent pour squatter les postes et puis ne rien faire. Regardez à l’AD, il n’a strictement jamais rien fait pour aucune entreprise, juste des illusions, un écran de fumée.

    • Abominablog 20 août 2011 à 18:32 #

      Bonjour Ami Lecteur,

      Je ne peux que souscrire à vos propos 😮 Imposteur me parait être un terme qui convient 😮

  2. Les Dieux Eux Meme 20 août 2011 à 22:32 #

    Tant d’arrogance en une seule personne.
    Est il lui même conscient de l’incorrection et de la prétention dont il fait preuve ?
    J’ai eu l’occasion de voir M. Moser dans ces fonctions « public » multiples, beau parleur certes, mais est’il conscient de l’absence de fond de ces propos ? Il prend du temps pour ne rien dire, il nous volent notre temps…. Tels un perroquet, il répète ce qu’il entend il reformule les pensées des autres. Mais ou est donc cette innovation, cette vision, cette création que l’on attend et dont nous avons besoin de nos soit disant leader.

    Malheureusement, l’arrogance de ces personnes leur empêche de pourvoir entendre d’une oreille humble ce que nous leur disons, et ils s’empêche eux même de devenir de vrai grand personnage. Car ils sont intelligent nos soit disant penseurs. lls arrivent à nous faire penser qu’ils pensent… Ils arrivent à gravir les échelons du pouvoir, ils arrivent à exiger de hauts salaires, qui feraient rougir le plus méritant des patrons de PME…

    Dans un ouvrage sur le management, j’avais lu qu’il y avait 2 types de manager, ce qui arrivent a transcender leur équipes et produire des résultats, et ceux qui arrivent à gravir les échelons du pouvoir, et rarement ce sont les mêmes personnes… Alors ne nous étonnons pas, seul les mauvais manager peuvent accéder au pouvoir.

    Mais n’ont ils pas que le pouvoir que l’on veut bien leur donner ?

    PS: Les dieux eux même, n’oseraient pas une telle arrogance.

    • Abominablog 21 août 2011 à 01:10 #

      Bonsoir

      Je crois que JFM ne fait aucun cas de vos remarques (et des miennes :o) tant la conscience de sa prétendue valeur est élevée …….

      Mais peut-être est-ce à nous de parfois, quand nous en avons la conscience et la possibilité, de faire savoir à ceux qui se pensent tels des seigneurs qu’ils ne sont que des clowns et que nous avons bien vu leurs gros nez rouges :o)

  3. Franck.93 24 août 2011 à 11:59 #

    Je n’ai pas le loisir de connaitre ce monsieur, mais les faits relatés ressemblent à s’y méprendre à des faits constatables en métropole. L’avantage de voir ce microcosme être décortiqué, c’est qu’il permet de mieux comprendre et analyser ce qui se passe à plus grande échelle, ailleurs.
    Merci pour cette demonstration (en cours de validation, visiblement) de la part du redacteur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s