À propos de l’article

Information sur l'auteur

Union Régionale des COpains Organisés et Pas vraiment Altruistes …..

Dans le pays de fort fort lointain vivait un petit groupe d’indigènes. Bienheureux sur leur beau caillou, tels des Chadoks du début du 20ème siècle, ils pouffaient. Oui pouffer est une des activités préférées des Chadoks !!!!

Tout en pouffant (ce qui je le rappelle est une activité qui consiste à sautiller assis sur son séant tout en laissant divaguer son esprit à de vastes projets …), les Chadoks donc réalisent que l’Europe, les R.U.P., tout ça, c’est bien et comme c’est bien il faut en profiter. Et quel est le plus gros budget de notre chère Europe ? Celui de l’agriculture bien sûr.

Oui mais bon faire de l’agriculture c’est dur, et sale, et puis faut tout de même trouver des arguments pour desserrer les cordons de la bourse à Bruxelles…. Et si on disait qu’il fallait ‘favoriser l’émergence d’une filière de productions animales afin de permettre l’autosuffisance alimentaire du territoire’, en adirien dans le texte. L’adirien étant bien entendu le patois technocratique et crétinocratique du caillou.

Ouais !!!!!

« Mais », s’exclame un Chadok qui pouffait un peu moins haut que les autres, « comment k’on va faire pour réussir à pas trop se fouler (enfin nous les Chadoks d’en haut paske les bouseux eux va falloir qu’ils bossent un peu tout de même ….) et à n’empocher plein de n’euros ? ».

Et là c’est l’idée de génie, comme quoi le Chadok quand il veut sait être inventif… On va prétendre créer une filière intégrée de manière verticale : intrants, production, transformation, distribution. AHHHHHHH !! Mais oui mais le caillou est bien trop petit pour se payer tout ça  et surtout bien trop petit pour que ça ait un quelconque espoir d’être équilibré financièrement un jour (ne parlons pas de rentabilité). Qu’à cela ne tienne la bonne fée Europe est là. Construire un outil de production des intrants (nourriture pour bétail principalement) reviendrait bien trop cher et serait sur-dimensionné d’un point de vue industriel ? Il y a les subventions et les régimes dérogatoires fiscaux ….

Bon ça c’est bien beau, mais passé le temps des aides et des déplacements à Bruxelles, maintenant on a un beau joujou mais il ne nous rapporte pas vraiment se lamentent les Chadoks d’en haut et les Chadoks bouseux. Comment k’on pourrait faire ????

Et là nouvelle idée de génie, créons une belle coopératives dont tous les Chadok seront membres, enfin sauf le Chadok cochon de payant qui lui ne doit pas être concerné …… Et dans cette coopérative, inventons le microsystème de production …. Mais qu’est-ce donc ? Le Chadok Grosblanc, chef des Chadok bouseux et des Chadoks d’en haut prend alors ça grosse voix et explique ……

Prenez un outil de production d’aliments pour bétail sur-dimensionné à la base, qui ne peut fonctionner de manière pas trop déficitaire qu’avec une organisation quasi militaire qui contraindrait les Chadoks bouseux à un comportement responsable (et qui en plus ont été équipé, grâce à des subventions, pour cela : silos de stockage et système de mesure automatique des stocks et outillage en matière de trésorerie) et infligez lui un régime de fabrication ubuesque : uniquement de petites quantités, avec des spécifications … spécifiques, des unités de transports dont le taux de remplissage est au plus bas et vous obtenez des micro-batch (des petites séries) de fabrication à des prix de revient hallucinants…..

Ah oui mais là il y a un problème, le Chadok bouseux n’aime pas les prix hallucinants (sauf quand il s’agit de ses propres prix de vente, mais là il faut bien dire qu’il n’est pas gâté). Alors le Chadok bouseux cri au scandale et en appel à la solidarité nationale, parce que vous comprenez on est loin et p’y c’est pas facile et p’y c’est pas notre faute…… Tout ça, tout ça. L’Europe cette grande amnésique et le cher État de ce petit caillou qui lui est toujours en période pré-électorale, ils ont oublié eux qu’ils ont déjà financé un soi-disant outil de production qui devait permettre de faire baisser les coûts des intrants importés par le passé ….. Alors ils aident ces pauvres Chadok bouseux qui oui c’est vrai n’ont vraiment pas de chance de faire le métier qu’il font sur ce si petit caillou ……

Alors et c’est là que réside le secret du grand Chadok Grosblanc, et dont le Chadok bouseux loue chaque soir la claire-voyance … Car ce dernier n’est pas que le pauvre hère qui trime dans ses champs, il est aussi le Chadok actionnaire de la susmentionnée coopérative (ah y faut suivre aussi vous êtes marrants vous !!!!).

Il fait donc fabriquer dans les pires conditions économiques qui soient des produits hors de prix, du fait même de sa propre inanité, par un outil de production (dont il a le contrôle), largement, très largement, subventionné ; qu’il se facture ensuite à un prix exorbitant. Prix sur lequel il va toucher des aides, pour enfin en tant qu’actionnaire toucher des dividendes (en numéraire ou non) sur les bénéfices réalisés sur la vente des susdits produits ……

Allez comprendre ensuite pourquoi le prix de la viande bovine du caillou est si cher et les 4X4 des Chadoks si rutilants …….

Ah oui, cette belle organisation se nomme :

ARRRRRGGGGGGGHHHHHHH ……………
Moi je dis : la vie est belle et c’est tant mieux !!!

Publicités

Tags:, , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :